03292017Headline:

L’international togolais Adebayor lave son linge sale avec sa mère sur Facebook;Ce qu’il dit..

adebolayar

Emmanuel Adebayor a réglé mardi soir ses comptes avec plusieurs membres de sa famille, sur Facebook. Un déballage 2.0 destiné à “servir de leçon” aux familles africaines, avance l’international togolais. Florilège.

En moins de 24 heures, le post a déjà été partagé plus de 20 000 fois. Mardi 5 mai, dans la soirée, Emmanuel Adebayor a choisi Facebook pour régler quelques comptes avec sa famille. “Je le fais pour que d’autres familles [africaines] apprennent les leçons”, s’empresse-t-il de justifier dans un long statut de 8 789 caractères, publié en anglais et en français.

L’international togolais n’y va pas de main morte et n’épargne pas grand monde. Surtout pas sa propre mère, à qui il a, dit-il, tout donné, mais qui le traite aujourd’hui d'”ingrat”. Photos à l’appui, Emmanuel Adebayor raconte : “Comme vous le savez, j’ai été élu ‘Meilleur joueur africain’ en 2008. À cette occasion j’ai emmené ma mère sur le podium pour la remercier pour tout.”

 

Des “problèmes familiaux” chez les Adebayor

La même année, Adebayor dit avoir fait faire plusieurs visites médicales à sa mère à Londres. Mais “quand ma fille est née, on a appelé pour l’informer mais elle a directement raccroché”, regrette-t-il, soulignant la persistance de “problèmes familiaux”, malgré tous ses efforts. Ainsi, il assure avoir donné de l’argent à sa mère pour qu’elle aille consulter le pasteur nigérian T B Joshua, et lui avoir aussi versé une “grande somme pour lancer un business de biscuits” et l’avoir autorisée à utiliser son nom. “Quoi d’autre un fils peut faire pour supporter sa famille ?” s’interroge-t-il.

La star togolaise aux 887 500 fans sur Facebook poursuit sa diatribe en visant d’autres proches. Sa grande-sœur, Yabo Adebayor, se trouve également dans son collimateur pour une histoire d’achat de maison au Ghana pour 1,2 million de dollars.

 

“J’ai trouvé normal de mettre ma grande-sœur dans cette maison ainsi que mon demi-frère Daniel”, explique-t-il. Mais quelques mois plus tard, il a constaté que Yabo avait installé des locataires dans cette villa d'”environ 15 chambres”. “Quand je l’ai appelée pour en discuter, elle m’a insulté au téléphone pendant 30 minutes. Ma mère aussi a fait la même chose”, se plaint Emmanuel Adebayor.

Rotimi Adebayor, voleur de téléphones ?

Son frère Kola, qui vit en Allemagne depuis 25 ans mais qui rentre de temps en temps au Togo à ses frais, assure-t-il, en prend lui aussi pour son grade. “Je supporte les frais d’études de ses enfants”, dit Adebayor, déplorant que son frère le soupçonne d’être “impliqué dans la mort de Peter”, un autre membre de la fratrie.

Un autre frère d’Adebayor, Rotimi, est quant à lui accusé par la star d’avoir “volé 21 téléphones de ses coéquipiers” dans une académie de football en France. Enfin, contrairement à ce que sa sœur Lucia raconte, Emmanuel déclare ne pas avoir encore trouvé “le but d’emmener [son] père en Europe”. “Tout le monde est ici pour une raison”, tranche l’attaquant togolais.

Pas sûr que ce grand déballage sur les réseaux sociaux soit apprécié de ses fans… ni qu’il apaise les tensions chez les Adebayor.
Jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment