06292017Headline:

lynchage à mort du capitaine Maxwell Mahama: la ville des presumés coupables frappée par la famine

Une semaine après le lynchage à mort de Maxwell Mahama, l’officier militaire et neveu de l’ex-Président John Mahama, la population de la ville  Denkyira-Obuasi où le drame s’est produit est comme « maudite ».

Nous sommes en train de mourir de faim parce que les rares habitants qui sont encore dans la ville peinent à s’approvisionner en vivres, à se rendre à la ferme. Ils ne peuvent pas se rendent dans leur plantations de peur de se faire arrêter par la police. Pis, les commerçants ne viennent plus vendre  ici », a constaté le chef du village, selon un site local ghanéen.

Le patriarche  soutient que: « Nous avons tous épuisé nos réserves de provisions. Alors que les aliments sont en train de pourrir  dans les différentes plantations, en raison de la psychose qui règne ».

Dans une interview  accordée à «  Ultimate FM »,  basée à Kumasi(Ghana), le député de la circonscription, M. Nsowah Gyan a déclaré que, après le décès de Maxwell, les populations ont abandonné la ville qui est devenue déserte. On ne dénombre plus que  les personnes âgées et les enfants.

Le député a toutefois précisé que  « ceux des résidents qui n’étaient pas directement impliqués dans le lynchage sont arrêtés quotidiennement. Toute chose qui paralyse les activités. Désormais craignant les arrestations, les populations vivent terrées chez elles ». M. Gyan révèle que « ceux qui ont fui la ville  lorsque le drame s’est produit sont prêts à revenir, mais ont peur d’être arrêtés par la police ». il  a terminé en déplorant le fait que des récoltes de cacao  sont en train de pourrir.

Le député a déclaré qu’il avait personnellement transporté des candidats à l’examen du certificat d’éducation de base (BECE) à Denkyiraboase dans les centres d’examens.

Il a appelé le gouvernement, le député régional central, les ONG, les individus à venir en aide aux résidents pour empêcher le chaos dans la ville. Il a plaidé  en disant que tous les habitants n’étaient pas impliqués dans le lynchage du neveu de M. Mahama.

L’officier militaire, neveu de l’ex-Président John Mahama, a été lynché à mort, à Denkyira-Obuasi, dans le Sud du pays, ont rapporté le 30 mai 2017, plusieurs médias locaux. Depuis le drame, l’enquête suit son cours et des personnes soupçonnées d’avoir participées au lynchage de l’officier militaire ont été interpellées en vue d’être jugées.

Source: Fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment