09302022Headline:

MALI, 6 MORTS DANS DES ATTAQUES CONTRE DES FORCES DE SÉCURITÉ.

Au moins 6 personnes ont été tuées, une dizaine d’autres blessées et des dégâts matériels enregistrés. Les attaques contre les positions des forces de défense et de sécurité ont eu lieu dans différentes localités du centre et de l’ouest du pays le jeudi 21 juillet 2022.

Ce bilan de six morts comprend à la fois les pertes enregistrées dans les rangs des forces de sécurité et chez les assaillants, à raison de trois dans chaque camp. Selon un communiqué des Forces Aemées Maliennes (FAMA), les premières attaques ont eu lieu aux environs de 05h 30. Elles ont ciblé le détachement de la Force antiterroriste (FORSAT) et la brigade territoriale de la gendarmerie, dans la localité de Kolokani, à 120 Km au nord de Bamako, le raid a fait trois morts et un blessé parmi les militaires.

L’armée a aussi fait cas d’une autre attaque peu avant le lever du jour au centre du pays dans la localité de Douentza. Celle-ci a été faite par un véhicule piégé, suivie de tirs contre un camp militaire. L’on déplore un mort et treize (13) blessés chez les soldats. Trois assaillants ont été neutralisés.

Dans son communiqué, l’armée attribue ces attaques armées à des terroristes, précisément à la Katiba Macina, une bande armée terroriste, affiliée au groupe djihadiste Al-Qaida.

Les FAMA ont également annoncé d’autres attaques à Koro, Ségou, Bapho et Mopti. Mais ces raids n’ont pas fait de victimes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles