06192021Headline:

Mali : Assimi Goïta sera investi président par intérim jusqu’aux prochaines élections

Lâché par la CEDEAO et la communauté internationale, le colonel putschiste malien Assimi Goita prête serment ce lundi 7 juin 2021 malgré les injonctions .

Celui qui a déposé le président Bah N’daw et son premier ministre Moctar Ouane le 24 mai dernier fait la sourde oreille aux interpellations des institutions africaines et internationales.

Il sera investi comme président par intérim du Mali jusqu’aux prochaines élections, c’est du moins la seule véritable promesse que le militaire a tenu.

La France a déjà pris des sanctions militaires contre le pays en suspendant les opérations de Barkhane. La Banque mondiale également à suspendu son aide ainsi que la CEDEAO qui l’a banni provisoirement de ses instances.

Le Mali qui est un des pays pauvres du sahel est confronté depuis plusieurs années à une insécurité récurrente menée par des groupes armés qui sont très actifs dans le nord.

Si ces sanctions se poursuivent le Mali aura de grosses difficultés à faire face à ses terroristes.

Edmondethan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles