08212018Headline:

Mali: Deux jours fériés pour retirer les cartes d’électeurs

Le ministre malien de la Communication Arouna Touré a indiqué samedi à Bamako que les 20 et 23 juillet seront déclarés fériés “pour permettre aux citoyens” de retirer leurs cartes d’électeurs pour la présidentielle du 29 juillet, sur une radio privée.

“Les 20 et 23 juillet seront chômés et payés pour permettre aux citoyens de retirer leurs cartes d’électeurs”, a dit M. Touré, lors d’un débat sur la radio privée Kledu.

Au 13 juillet, un peu plus de quatre millions d’électeurs avaient retiré leurs cartes, soit un taux de 51,54 %, à deux semaines du scrutin, selon des chiffres officiels.

Sur 8.000.462 d’électeurs inscrits sur la liste électorale, 4.123.713 ont déjà retiré leurs cartes. Le nombre de cartes biométriques restant à distribuer est de 3.876.749.

La région de Sikasso (Sud) arrive en tête avec un taux de retrait des cartes d’électeurs de 59%, suivie de Ségou (centre), 57%, Tombouctou (Nord) 53%, Gao (nord) 49%, Koulikoro (Sud-est) 43%, Kayes (Ouest) 36%, Bamako (33%), Mopti (centre) 30% et Kidal (Nord) 12%.

Mercredi, la cheffe des observateurs de la mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE), Cécile Kyenge s’est dite “soucieuse du rythme de distribution des cartes d’électeurs” mais “persuadée de la bonne volonté du gouvernement”, lors d’une conférence de presse à Bamako.

Mme Kyenge a fait cette déclaration après des rencontres avec des candidats à la présidentielle dont le président sortant Ibrahim Boubakar Keïta et le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali qui apporte un appui logistique au processus électoral, entres autres, lors de son séjour de 48 heure.

La Mission de l’UE sera composée de plus de 80 observateurs dont 20 assistés de dix 10 analystes sont actuellement présents au Mali.

Mme Kyenge a fait cette déclaration après des rencontres avec des candidats à la présidentielle dont le président sortant Ibrahim Boubakar Keïta et le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali qui apporte un appui logistique au processus électoral, entres autres, lors de son séjour de 48 heure.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment