10222020Headline:

Mali : la CEDEAO réaffirme la décision de nomination d’un Président et d’un Premier Ministre civils de transition

Huit Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO ont réaffirmé, le mardi 15 septembre 2020 à Accra (Ghana), la décision de nomination d’un Président de Transition civil et d’un Premier Ministre civil au Mali, en vue de conduire la transition politique, qui ne devrait pas excéder dix-huit mois, a appris AbidjanTV.Net.

C’était au terme d’une réunion consultative entre ces dirigeants de la CEDEAO et les membres du Comité national pour le Salut du Peuple (CNSP), sur la situation sociopolitique au Mali. L’objectif de cette rencontre étant de trouver une solution définitive à la crise malienne par la mise en place des Institutions de la transition, conformément aux recommandations du dernier Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali tenu, par visioconférence, le 28 août 2020.

Les Chefs d’Etat et de gouvernement ont également décidé de la levée des sanctions dès la nomination des responsables de la transition et de l’envoi, à Bamako, d’une délégation conduite par l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan, Médiateur de la CEDEAO, pour faire le point de la mise en œuvre de leurs décisions.

S’adressant à la presse à l’issue de ce sommet, le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a souhaité que les décisions arrêtées par les Chefs d’Etat puissent être mises en œuvre rapidement. Ce, afin de favoriser la levée des sanctions et permettre au Mali de sortir rapidement de cette crise.

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a regagné Abidjan dans la soirée du mercredi 15 septembre.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles