09302022Headline:

Mali: le colonel Abdoulaye Maïga va assurer le remplacement intérimaire de Choguel Maïga

Abdoulaye Maïga est désormais le Premier ministre par intérim du Mali. Le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, l’a désigné dimanche soir pour remplacer Choguel Kokalla Maïga, hospitalisé depuis plus d’une semaine. Qui est cet officier jusqu’alors ministre de l’Administration territoriale ?

Celui qui n’apparaît jamais sans son treillis est connu pour sa proximité avec Assimi Goïta et pour son verbe acerbe. Encore inconnu des sphères politiques il y a peu, le colonel Abdoulaye Maïga est devenu ministre de l’Administration territoriale en juin 2021 puis porte-parole du gouvernement le 1er décembre de la même année.

C’est aussi à lui qu’on a confié l’organisation des élections à venir : il est l’interlocuteur de la classe politique malienne mais ses méthodes sont souvent critiquées, notamment lors de la désignation des membres de l’organe de gestion des élections.

Le colonel de 41 ans a porté le discours anti-français de ces derniers mois.

En juillet, il a demandé à Emmanuel Macron de quitter « définitivement sa posture néo-coloniale, paternaliste et condescendante ». C’est également lui qui a lu le communiqué annonçant le départ de Barkhane après neuf ans de présence militaire française au Mali.

Au vue de ses positions et de sa proximité idéologique avec la junte, sa nomination n’est pas une surprise. En revanche, ce n’était pas lui que l’ordre protocolaire désignait mais le ministre de la Défense, le colonel Sadio Camara, qui a refusé le poste, selon nos informations.

Avec le colonel Abdoulaye Maïga à la tête du gouvernement malien, les deux premières institutions du pays sont, au moins provisoirement, dirigées par des militaires. Alors qu’après le putsch de 2020, les colonels s’étaient engagés à confier les deux postes à des civils.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles