05162022Headline:

Mali: les autorités de transition demande le retrait immédiat des troupes danoises de son territoire

Alors que le Danemark a déployé plusieurs dizaines de soldats au Mali dans le cadre de la force Takuba, le Mali annonce ne pas avoir été concerté et demande le retrait immédiat de ces militaires de son territoire.

Dans le cadre de la force européenne Takuba initiée par la France pour lutter contre le terrorisme au Mali, le Danemark a déployé dans le pays sahélien, une unité de forces spéciales pour participer à la mission. Cependant, le gouvernement Malien s’est dit étonné de ce déploiement alors même qu’il n’était pas été informé de ce mouvement de troupe étrangère sur son sol.

« Le Gouvernement de la République du Mali a constaté avec étonnement le déploiement sur son territoire d’un contingent de forces spéciales danoises au sein de la Force TAKUBA », a indiqué le Mali dans communiqué publié lundi. « Le Gouvernement souligne que ce déploiement est intervenu, sans son consentement et sans
considération du Protocole additionnel applicable aux partenaires d’opération européens devant intervenir au Mali, dans le cade de la Force « TAKUBA», lequel prévoit la conclusion d’un accord bilatéral entre la République du Mali et les pays partenaires », explique Bamako avant de prendre des dispositions.

« Par conséquent, sans préjudice des relations d’amitié et de coopération fructueuse entre la République du Mali et le Royaume de Danemark, le Gouvernement de la Répubique du Mali invite la Partie danoise à retirer immédiatement ledit contingent du teritoire de la République du Mali », martèle Goita et son équipe.

« Le Gouvernement, tout en exprimant sa gratitude et ses remerciements à tous ses partenaires intervenant dans le cadre de la lutte contre le terorisme, leur rappelle la nécessité de l’obtention préalable de l’accord des autorités maliennes avant tout déploiement au Mali », a précisé le communiqué du gouvernement de transition au Mali.

Cet nouveau développement intervient alors que le Mali est en froid avec la France, initiatrice de la force européenne Takuba qui est sensée à terme, prendre le relais de la force antiterroriste Barkhane. La France a qualifié le gouvernement Malien d’ilégitime tout en soutenant les sanctions de la CEDEAO isolant le pays.

Plus tôt, le Mali a accusé la France d’avoir violé son espace aérien et également a interdit l’entrée sur son territoire à un avion militaire allemand qui a été obligé de faire un détour.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles