04242019Headline:

Mali: Les travailleurs de l’ORTM en grève de 72 heures.

L’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM), l’unique chaîne de télé publique malienne a décidé mercredi de proposer un service minimum aux téléspectateurs malien en raison d’une grève de trois jours des fonctionnaires pour réclamer entre autres plus de salaires et de meilleures conditions de travail.

“En raison de la grève de 72 heures déclenchée par l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), l’ORTM vous propose un service minimum”, a écrit la télévision à l’intention de ses téléspectateurs, dans une bande déroulante diffusée en boucle sur son antenne.

Mercredi, l’ UNTM a entamé une grève générale de trois jours sur l’ensemble du territoire malien pour l’amélioration de leurs conditions de travail et “apporter (selon eux), une réponse appropriée au mutisme et mépris, du gouvernement face à leurs revendications à la suite du préavis déposé sur la table du Premier ministre (malien), Soumeylou Boubèye Maiga le 02 Mai 2018”.

Dans l’une de ses interventions dans la presse malienne, le secrétaire général de l’UNTM Yacouba Katilé, se basant sur des conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT) a dénoncé “des cas d’injustice, d’inégalités, de discriminations entre citoyens maliens titulaires d’un même diplôme”, soutenant que “L’Etat s’est arrogé le droit de privilégier les uns au détriment des autres”.

Dans ces doléances, l’Union nationale des travailleurs du Mali a également exigé le rallongement de l’âge à la retraite et la relecture des conventions collectives minières.

Au Mali, de juillet à novembre 2018, les syndicats de magistrats maliens ont engagé une grève illimitée, pour réclamer plus de sécurité et une revalorisation salariale.

En octobre, lors d’une visite dans la région de Mopti, le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maiga a annoncé “la tenue en janvier 2019, d’une conférence sociale sur la question des salaires au Mali”.

Pour Soumeylou Boubèye Maiga, “cette question de la vie publique malienne doit être traitée de manière durable, en tenant compte des ressources et dans l’équité”.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment