06242024Headline:

Mali : l’ONU “regrette” l’expulsion d’un responsable de la Minusma devenu “persona non grata”

Les autorités maliennes ont annoncé, dimanche 5 février, l’expulsion dans les 48 heures, du directeur de la division des droits de l’Homme de la Mission des Nations unies au Mali, Guillaume Ngefa-Atondoko Andali, devenu “persona non grata”. Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a “profondément regretté” l’expulsion du diplomate au moment où la force de l’ONU évoque un possible retrait du Mali de ses troupes. Les précisions d’Ange Nomenyo

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov est attendu dans la nuit de lundi à mardi au Mali. Sa visite “matérialise la volonté ferme” des présidents Assimi Goïta et Vladimir Poutine “d’impulser une nouvelle dynamique” à leur coopération dans les domaines de la défense et de la sécurité ainsi qu’au niveau économique, ont indiqué les affaires étrangères maliennes. Le décryptage de Thierry Vircoulon, chercheur associé à l’IFRI.

En RD Congo, la ville de Goma a tourné au ralenti ce lundi 6 février mais des manifestations ont dégénéré. Plusieurs mouvements citoyens du Nord-Kivu ont appelé à cesser les activités pendant une semaine. Ils jugent la force régionale des pays d’Afrique de l’Est inefficace face à l’avancée du M23.

Les suites de l’enquête sur l’assassinat du journaliste Martinez Zongo il y a deux semaines au Cameroun. Plusieurs arrestations ont eu lieu, lundi 6 février, parmi elles, celle de Jean-Pierre Amougou Belinga. L’influent homme d’affaires côtoie plusieurs ministres et hauts responsables de l’État.

À l’occasion de la Journée internationale contre les mutilations génitales féminines, direction la Côte d’Ivoire où plus d’un tiers des femmes en sont victimes. L’écrivaine Hami Traore, elle-même excisée à l’âge de 11 ans, se bat contre cette pratique illégale. Ses livres ne sont pas sa seule arme. Sophie Lamotte et Sadja Mandjo l’ont suivie sur le terrain avec son ONG.

 

What Next?

Recent Articles