10192018Headline:

Mali: Soumaïla Cissé conteste les résultats.

Le camp du chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, candidat à l’élection présidentielle, a exigé mardi la publication des résultats du second tour par bureau de vote, pour la “transparence” du scrutin, estimant qu’il y a eu “bourrage d’urnes” dans plusieurs zones du pays, dans une déclaration.

“Nous exigeons du gouvernement, dès aujourd’hui et maintenant, la publication des résultats de chaque bureau de vote” pour “des raisons de transparence”, a dit Tiébilé Dramé, le directeur de campagne de M. Cissé, face à la presse.

M. Dramé a dénoncé une “fraude à vaste échelle et à ciel ouvert à travers tout le pays”, relevant que lors du 2e tour dimanche, outres le nord, “des bourrages d’urnes ont été opérés en particulier dans les régions de Sikasso (sud) et de Ségou (centre) notamment en zone CMDT (Compagnie malienne pour le développement du textile) et office du Niger”.

L’équipe de campagne du candidat de l’opposition a rejeté les “résultats caractérisés par le bourrage d’urnes”, et évoqué des scores “de type soviétique dans plusieurs localités (…) en faveur du président sortant”.

“Si ce n’est pas de la fraude, qu’il (le gouvernement) publie les résultats de chaque bureau de vote et la vérité éclatera”, a ajouté Tiébilé Dramé.

Le ministère de l’Administration territoriale a publié les résultats du premier tour par bureau de vote, après leur confirmation par la Cour constitutionnelle, précisant qu’il s’agit d’une “compilation des récépissés affichés” après le dépouillement, sans “valeur juridique”.

Le gouvernement a par ailleurs rappelé mercredi que la publication des “résultats provisoires” par bureau “n’est pas prévue par la loi électorale”, assurant qu’il “entend rester dans les limites fixées par la loi”.

Plus de huit millions de Maliens étaient appelés aux urnes dimanche pour élire leur président parmi les deux candidats arrivés au second tour de la présidentielle, IBK et Soumaïla Cissé qui ont obtenu respectivement 41,7% et 17,7% des voix à l’issue du premier tour, le 29 juillet.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment