09282022Headline:

Mali : un Casque bleu sénégalais tué dans un accident de la route.

Un Casque bleu sénégalais est mort et dix autres ont été blessés lors d’un accident de la route de leur véhicule blindé de transport de troupes, a indiqué lundi le porte-parole de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

L’accident s’est produit près du village de Fiko, à environ 7 kilomètres au sud-est de Sévaré, dans la région de Mopti” (centre du Mali), a précisé Olivier Salgado sur son compte Twitter.

Tous les blessés ont été évacués du lieu de l’accident et sont soignés dans un hôpital de la Minusma“, a-t-il ajouté.

Avec ses quelque 13.000 soldats, la Minusma – créée en 2013 pour soutenir le processus politique malien – est la mission de maintien de la paix de l’ONU ayant subi le plus de pertes humaines. Le Conseil de sécurité a prolongé le 29 juin sa mission d’un an.

Au total, 177 de ses Casques bleus sont morts dans des actes hostiles, dont dix depuis janvier.

Le Mali, pays pauvre et enclavé au cœur du Sahel, a été le théâtre de deux coups d’état militaires en août 2020 et en mai 2021. La crise politique va de pair avec une grave crise sécuritaire en cours depuis le déclenchement, en 2012, d’insurrections indépendantiste et jihadiste dans le nord.

La junte au pouvoir à Bamako s’est détournée de la France et de ses partenaires, et s’est tournée vers la Russie pour tenter d’endiguer la propagation jihadiste qui a gagné le centre du pays ainsi que le Burkina Faso et le Niger voisins.

Ces violences ont fait des milliers de morts civils et militaires ainsi que des centaines de milliers de déplacés. 

Mali : un Casque bleu sénégalais tué dans un accident de la route

Un Casque bleu sénégalais est mort et dix autres ont été blessés lors d’un accident de la route de leur véhicule blindé de transport de troupes, a indiqué lundi le porte-parole de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

L’accident s’est produit près du village de Fiko, à environ 7 kilomètres au sud-est de Sévaré, dans la région de Mopti” (centre du Mali), a précisé Olivier Salgado sur son compte Twitter.

Tous les blessés ont été évacués du lieu de l’accident et sont soignés dans un hôpital de la Minusma“, a-t-il ajouté.

Avec ses quelque 13.000 soldats, la Minusma – créée en 2013 pour soutenir le processus politique malien – est la mission de maintien de la paix de l’ONU ayant subi le plus de pertes humaines. Le Conseil de sécurité a prolongé le 29 juin sa mission d’un an.

Au total, 177 de ses Casques bleus sont morts dans des actes hostiles, dont dix depuis janvier.

Le Mali, pays pauvre et enclavé au cœur du Sahel, a été le théâtre de deux coups d’état militaires en août 2020 et en mai 2021. La crise politique va de pair avec une grave crise sécuritaire en cours depuis le déclenchement, en 2012, d’insurrections indépendantiste et jihadiste dans le nord.

La junte au pouvoir à Bamako s’est détournée de la France et de ses partenaires, et s’est tournée vers la Russie pour tenter d’endiguer la propagation jihadiste qui a gagné le centre du pays ainsi que le Burkina Faso et le Niger voisins.

Ces violences ont fait des milliers de morts civils et militaires ainsi que des centaines de milliers de déplacés.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles