05172022Headline:

Mali: un hélicoptère de l’armée ouvre le feu « à proximité » des casques bleus britanniques dans l’est

Le ministère britannique de la Défense et l’ONU ont indiqué mardi, qu’un hélicoptère de l’armée malienne a effectué plusieurs tirs de roquettes « à proximité » des casques bleus britanniques en mission de maintien de la paix de l’ONU dans le pays.

Dans un message à l’AFP, un porte-parole du ministère britannique de la Défense, a indiqué que « nous sommes au courant d’un incident récent au Mali au cours duquel des roquettes ont été tirées par un hélicoptère des Forces armées maliennes (FAMa) à proximité d’un détachement de personnel britannique » de l’ONU. « Tout le personnel britannique est en sécurité et pris en compte, et les circonstances entourant cet incident font l’objet d’une enquête », a-t-il ajouté.

Selon les informations rapportées par l’AFP citant un document diplomatique, l’appareil des FAMa a effectué au moins six tirs de roquettes près des éléments anglais de l’ONU, dans la région de Tessit, près de la ville de Gao dans l’est du pays.

Le même document de l’AFP soutient également que presque tous les hélicoptères maliens sont pilotés par des Russes assistés de copilotes maliens. Il va sans dire que les éléments russes dans le pays sont mis en accusation dans cet incident dont les contours ne sont pas encore clairs. Aussi, l’armée malienne n’a pas encore apporté sa version de ce qui s’est passé.

La semaine dernière, Richard Mills, l’ambassadeur adjoint américain à l’ONU, a dénoncé un incident « inacceptable », qui s’est produit le 22 mars lorsqu’un hélicoptère malien « a tiré des roquettes près des casques bleus dans l’est du Mali ». Le porte-parole des Nations Unies, Stéphane Dujarric, a déclaré mardi qu’une enquête de l’ONU sur les événements était en cours.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles