05282017Headline:

Menace terroriste en Côte d’Ivoire: Le vice président, de la rébellion Touarèg arrêté à Abidjan avec plus de 600 millions Fcfa

vice-president-mnla-mahamadou

Le Vice-président du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA), rébellion Touarèg a été arrêté à Abidjan avec dans ses valises une importante somme d’argent (plus de 600 millions FCFA) en espèce qu’il s’apprêterait à déposer dans un compte Bancaire Ivoirien.

Mahamadou Djérid Maïga, vice-président du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA, ex-rebelle), a été arrêté jeudi à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan par Interpol.

Il ensuite été placé en détention provisoire vendredi, conformément aux réquisitions du parquet.

Pour le moment, les autorités Ivoiriennes ne détiennent aucune preuve sur l’origine des fonds et ne savent pas s’ils étaient destinés à financer des groupes terroristes en Côte d’Ivoire.

Pour protester contre cette arrestation, les rebelles du MNLA ont fait un communiqué dans lequel ils dénoncent la complicité du gouvernement malien dans cette arrestation.

En effet, ils estiment que le gouvernement malien n’a pas respecté ses engagements car il avait pourtant levé le mandat d’arrêt visant le vice-président du MNLA le 15 juin 2015. Selon le groupe rebelle, cette levée était censée parvenir à toutes les antennes d’Interpol.

« Nous invitons la médiation internationale et le gouvernement du Mali à beaucoup plus de vigilance et de sens de responsabilité pour le respect des mesures de confiance, des arrangements sécuritaires et de tout engagement de nature à éviter toute désinvolture et à faciliter la mise en œuvre de l’accord de paix », conclut le texte.

Selon les sources sécuritaires ivoiriennes, l’argent liquide était réparti dans deux valises, en liasses de billets emballées dans du cellophane.
K.O.

IM

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment