10172017Headline:

Naufrage en Libye : 111 migrants morts et des dizaines de personnes portées disparues

bateau homme
Le bilan du naufrage d’une embaraction qui transportait environ 400 migrants au large de la libye s’est de nouveau alourdit. Au moins 111 cadavres ont été retrouvés et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues.

Les morts s’accumulent suite au naufrage d’une embarcation qui contenait environ 400 migrants originaires d’’Afrique subsaharienne. Le bilan s’est de nouveau alourdit. Alors qu’il était initialement de 30 morts, puis de 76, il est désormais passé à au moins 111, a annoncé ce samedi le Croissant rouge libyen. Sans compter que des dizaines de migrants sont toujours portés disparus.

Le naufrage a précisément eu lieu au large de la ville de Zouara, à près de 160km à l’ouest de Tripoli. Selon le porte-parole du Croissant rouge libyen, Mohammed al-Masrati, le nombre de personnes sauvées n’a pas changé, et reste à 198. Le chef des opérations de secours, Seddik Said, avait indiqué jeudi qu’une autre petite embarcation avait fait naufrage mercredi avec « environ 60 personnes à bord, d’où la difficulté, d’avoir les chiffres exacts, pour connaître exactement le nombre de morts. On peut seulement fournir le nombre de personnes que nous avons retrouvées mortes ».

Ce genre de naufrage sont fréquents au large de la Libye où chaque semaine des dizaines de migrants meurent. Tous espèrent rejoindre les côtes européennes dans l’espoir d’améliorer leurs conditions de vie et ceux de leurs proches restés dans leur pays d’origine. Mais nombre d’entre eux n’atteignent pas la destination finale.

Face à l’afflux de migrants toujours plus nombreux à prendre la mer, l’Europe fait face à une crise sans précédent. Plus de 300.000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier, et plus de 2 500 ont péri, a annoncé jeudi le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). « Le nombre de réfugiés et migrants ayant traversé la Méditerranée cette année dépasse maintenant les 300.000, environ 200.000 ayant atteint la Grèce et 110.000 l’Italie, contre quelque 219.000 en 2014 », précise le HCR, soulignant que l’an dernier, quelque 3 500 migrants et réfugiés avaient trouvé la mort ou avaient été portés disparus en Méditerranée.

afrik.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment