09202020Headline:

Nigéria: 1 milliard de dollars pour lutter contre Boko Haram

Boko Haram fighters

La Chambre des Représentants du Nigeria a approuvé mercredi la demande du président Goodluck Jonathan d’emprunter pas moins de 1 milliard de dollars USD pour lutter contre les défis de sécurité que connaît le pays.

Le Sénat nigérian avait approuvé le 25 septembre une demande du dirigeant nigérian d’emprunter ce montant pour lutter contre les problèmes de sécurité nationaux.

La Chambre basse avait cependant convoqué le ministre des Finances Ngozi Okonjo-Iweala devant les commissions parlementaires consacrées aux finances et à la gestion des aides, emprunts et dettes, pour qu’il leur apporte davantage d’informations sur les termes et conditions de ce prêt.

Les députés ont également demandé au Conseiller national sur la sécurité de leur fournir le détail des montants alloués à l’armée de l’air, à l’armée de terre, à la marine, aux services d’État et à la police du Nigeria.

Ces décisions ont été prises lors de l’étude du rapport des commissions dirigées par le député Adeyinka Ajayi sur les finances et la gestion des aides, emprunts et dettes, après recommandation du rapport des commissions conjointes.

Le président Jonathan avait demandé en juillet à l’Assemblée nationale d’approuver un emprunt de 1 milliard de dollars pour lutter contre Boko Haram.

Dans une lettre adressée au président du Sénat, David Mark, le chef d’État nigérian évoquait la nécessité d’un emprunt extérieur pour améliorer les équipements de sécurité afin de lutter contre cette insurrection qui affecte actuellement le Nigeria et en particulier sa région nord est.

Cet emprunt servira également à la formation de militaires et d’autres agents de sécurité, a-t-il dit.

Cet emprunt extérieur survient dans un contexte marqué par des critiques et des remises en cause concernant la gestion du budget de la défense du Nigeria, qui engouffre près de 20 % du budget total du pays.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles