10222017Headline:

Nigeria : Boko Haram enlève 40 autres jeunes pour en faire des combattants

le groupe terroriste Boko Haram a enlevé quarante jeunes hommes dans le nord-est du Nigeria, pour en faire des combattants.

Boko Haram compte gonfler ses rangs. C’est ce qui aurait poussé le groupe islamiste à enlever, le soir du nouvel An, quarante jeunes hommes, dans le nord-est au Nigeria, pour en faire des combattants, selon des habitants de l’Etat de Borno.

La nouvelle de cet enlèvement n’a été connue que dans la nuit de vendredi, quand des habitants ont réussi à atteindre la capitale de l’Etat de Borno, Maiduguri. Ils ont été des dizaines d’insurgés à mener un raid contre le village de Malari, à 20 kilomètres de la forêt de Sambisa, réputée comme une des caches principales de la secte islamiste Boko Haram. Le village de Malari est situé à vingt kilomètres de la forêt de Sambisa, près de la ville de Gwoza, qui avait était investie en juin dernier par Boko Haram.

Au cours de cet assaut, les islamistes ont réussi à mettre la main sur quarante garçons et jeunes hommes âgés de 10 à 23 ans qu’ils ont enlevés et emmenés dans la forêt. Un des habitants du village, Bulama Muhammad, a confié à l’AFP que les insurgés « sont arrivés armés à bord de pick-up et ont rassemblé tous les hommes devant la maison du chef du village. Ils nous ont tenu des discours religieux avant de choisir 40 de nos garçons et de les emmener ».

Alors que Boko Haram détient encore près de 300 jeunes filles, les plus de 200 enlevées en avril et les quelque 60 enlevées en novembre 2014, voilà que le groupe fait encore main basse sur quarante jeunes hommes. Le tout, face à l’impuissance des forces de sécurité du pays, la première puissance africaine.

afrik.com

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment