08172017Headline:

Nigeria: Boko Haram s’empare de la ville de Monguno et de sa base militaire

boko Haram

Des combattants du groupe islamiste Boko Haram ont pris dimanche le contrôle de la ville de Monguno et de sa base militaire, proches du lac Tchad dans le nord-est du pays, après de violents combats contre l’armée nigériane, a-t-on appris de sources sécuritaires.
«Monguno est tombée, Monguno est tombée», a déclaré à l’AFP un haut responsable militaire sous couvert d’anonymat. «Nous les avons affrontés toute la nuit mais ils ont réussi à prendre la ville, y compris les casernes militaires», a-t-il assuré.
Monguno déjà attaquée en 2013 et 2014
Une autre source sécuritaire a confirmé que les combattants islamistes s’étaient emparés de la ville, située à quelque 130 km au nord-est de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, elle-même théâtre de combats dimanche. «C’est vrai, nos troupes ont perdu la ville de Monguno face à Boko Haram. (…) Nos troupes ont dû se retirer après voir combattu les terroristes pendant plusieurs heures. Ils sont arrivés en force et finalement ont dominé nos hommes», a précisé cette source, ajoutant que l’armée nigériane voulait reprendre rapidement la ville.
«Nous craignons que les familles de nos soldats ne soient restées bloquées dans les casernes, et évidemment les habitants de la ville, hommes, femmes et enfants, doivent être sauvés», a déclaré ce militaire. «Nous avons aussi de l’équipement de combat là-bas et il serait dangereux qu’il tombe aux mains des terroristes», a-t-il ajouté. Des centaines de combattants de Boko Haram ont attaqué la ville de Monguno avant l’aube, provoquant la fuite de milliers d’habitants terrifiés.
Des experts considèrent que la prise de Monguno constitue un pas de plus des insurgés dans leur avancée depuis les zones reculées du nord-est passées sous leur contrôle au cours des derniers mois. Monguno avait déjà subi le feu du groupe islamiste en mars 2013 et septembre 2014.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment