01222017Headline:

Nigeria: De très importantes réserves de pétrole découvertes dans le fief de Boko Haram

petrole

L’Etat islamique en Afrique de l’ouest, l’ex-Boko Haram serait-il assis sur de l’or noir?

A en croire la compagnie pétrolière nationale nigériane, la Nnpc, la zone du bassin du Lac Tchad, au Nord-Est, où les radicaux musulmans se sont implantés, serait bourrée de pétrole. Le directeur général de la Nnpc, Ibe Kachikwu, a laissé entendre le dimanche 8 novembre, qu’il pourrait d’ici à la fin de l’année, annoncer une très bonne nouvelle aux Nigérians. « D’après les dernières études sismiques en 3D, nous pourrions être sur le point de découvrir du pétrole au Lac Tchad, après plusieurs années de recherches », a déclaré M. Kachikwu. C’est depuis 2012 que les explorations ont débuté dans la région, mais la présence de la secte islamiste a entraîné l’abandon des recherches. Bien que vite suspendues, les premières investigations ont néanmoins permis d’avoir une idée des réserves pétrolières que contient le bassin. 3 milliards de barils de pétrole seraient disponibles dans la future zone pétrolifère nigériane. En 2006, la compagnie nationale chinoise de pétrole avait déjà acheté aux enchères deux blocs d’exploration dans la bassin du Lac Tchad. La découverte de ces importantes réserves de brut dans le Nord-Est du Nigeria pourrait changer la vie des populations, en l’occurrence les jeunes qui, révoltés par la pauvreté et le manque d’emploi dont ils sont victimes, se sont fait recruter comme combattants de l’État islamique en Afrique de l’ouest. L’exploitation de l’or noir dans la région offrira de nombreux emplois aux jeunes et améliorera beaucoup le niveau de vie des habitants. Mais d’ici là, il va falloir que Boko Haram accepte de mettre fin à cette guerre contre le pouvoir qui a fait en cinq ans 17.000 morts et provoqué le déplacement de 2,5 millions de personnes. Le delta du Niger est la principale région où le pétrole est extrait au Nigeria. Le ”Géant de l’Afrique” demeure le premier producteur de brut du continent et le 6e mondial avec une production de 2,6 millions de barils/ jour.

Charles D’ALMEIDA

Source: VOA

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment