02232024Headline:

Nigéria: l’armée bombarde des civils, Tinubu annonce des sanctions

Le président Bola Ahmed Tinubu a assuré que toute personne reconnue coupable du récent bombardement accidentel de villageois à Kaduna sera punie. En effet, une frappe aérienne, ciblant des terroristes, a touché des civils lors d’une procession religieuse à Tudun Biri, quartier Afaka du district de Rigasa.

Vous pourriez aussi aimer
Patrice Talon reçu par Bola Tinubu à Abuja
Nigeria : L’armée tue 85 civils par erreur, Tinubu ordonne une enquête
Le Nigeria et l’Allemagne concluent un accord historique pour stimuler la production d’électricité
Nigeria: Des sanctions après la frappe accidentelle de l’armée sur des civils
En visite dans l’Etat de Kaduna après la frappe aérienne qui a touché des civils, le vice-président Kashim Shettima, représentant le président Tinubu, a exprimé sa solidarité envers les familles des victimes. Il a confirmé que toute personne responsable serait punie et a annoncé l’Initiative Fulako, un programme non cinétique visant à résoudre les défis du Nord-Ouest. Tudun Biri sera la première communauté bénéficiaire, avec la construction de maisons, d’écoles et d’hôpitaux.

Le gouverneur de Kaduna, Uba Sani, a lui, remercié le gouvernement fédéral pour son soutien et a promis des soins médicaux et un soutien aux blessés et aux orphelins. La communauté recevra également une compensation et des mesures seront prises pour empêcher de tels incidents à l’avenir.

L’armée, tout en réaffirmant son engagement contre le terrorisme, a déclaré qu’elle réviserait ses protocoles pour éviter de telles erreurs. Le directeur des opérations médiatiques de la Défense, le major-général Edward Buba, a souligné la nécessité d’améliorer les processus opérationnels pour prévenir de futurs incidents.

Le gouverneur de l’État de Lagos, Babajide Sanwo-Olu, et des organisations telles que le CAN et Ohanaeze Ndigbo ont également exprimé leurs condoléances et appelé à des mesures pour éviter de tels drames à l’avenir. Des groupes tels que l’Association chrétienne du Nigeria (CAN) et Ohanaeze Ndigbo ont demandé réparation et prévention de récidive.

What Next?

Recent Articles