12102016Headline:

Nigéria : l’armée réussit à libérer 200 filles et 93 femmes des mains de Boko Haram

lycéennes enlevées par boko haram

L’armée nigériane a affirmé ce mardi avoir libéré 200 filles et 93 femmes dans un fief du groupe islamiste. Il ne s’agirait toutefois pas des jeunes lycéennes enlevées à Chibok il y a un an.

L’annonce est à prendre avec prudence. Mardi soir, l’armée nigériane a annoncé sur les réseaux sociaux avoir libéré 200 filles et 93 femmes en s’attaquant à un fief du groupe islamiste Boko Haram. «Les troupes ont pris et détruit, cet après-midi, trois camps de terroristes dans la forêt de Sambisa», un des principaux repaires de Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré le porte-parole de l’armée Chris Olukolade dans un communiqué. «Il n’est pour l’instant pas confirmé que les filles soient celles de Chibok. On vérifie l’identité des personnes libérées», a-t-il ajouté. Un peu plus tard dans la soirée, il a affirmé qu’il ne s’agissiait pas des jeunes filles de Chibok. Mercredi, les autorités tentaient toujours d’identifier les femmes libérées.

lefigaro.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment