02182019Headline:

Nigeria: Le CSOCLC conteste l’éligibilité du Président Muhammadu Buhari à la présidentielle de février 2019.

Président Muhammadu Buhari

Un groupe au Nigeria, l’Observatoire de la Conformité Constitutionnelle et légale de la Société Civile (CSOCLC) a saisi un tribunal à Abuja pour contester l’éligibilité du Président Muhammadu Buhari  à la présidentielle de février 2019. Le tribunal va se prononcer sur l’affaire le 04 février 2019.

Le Conseil du groupe a fait savoir par l’intermédiaire de l’avocat Nnamdi Ahaiwe que Buhari n’est pas éligible à se porter candidat à la présidentielle. Le plaignant a cité la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le parti APC au pouvoir respectivement comme premier et deuxième accusés. 

Dans sa saisine en date du 15 janvier dernier, le CSOCLC  a prié le tribunal de prendre non seulement une injonction qui puisse empêcher Buhari de se présenter à la présidentielle mais aussi de se prononcer sur le fait le Président sortant du pays ait atteint le niveau de formation minimal requis pour pouvoir être candidat.

Le groupe a prétexté que Buhari n’a pas fourni à la CENI la preuve de son certificat de fin d’étude secondaire telle qu’exigée par la loi avant de faire acte de candidature.

Mensah, Lomé

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment