01172019Headline:

Nigéria: Muhammadu Buhari a engagé des poursuites contre Pinnick.

Amaju Pinnick 

 Amaju Pinnick, le président de la Fédération Nigériane de Football (NFF) n’est visé par aucune action en justice et n’est pas interdit de voyager à en croire une mise au point de l’instance de football nationale.

En relation avec ce démenti, certaines publications ont allégué que le Président nigérian Muhammadu Buhari a engagé des poursuites contre Pinnick sous prétexte d’inconduite financière à la suite de la publication des rapports financiers de la NFF pour l’année 2018.

Afin de situer l’opinion sur cette allégation, la NFF  a fait savoir que son attention de a été attirée sur un article paru dans la presse indiquant qu’une directive avait été émise par le Président Buhari contre Pinnick. Selon la parution mise en cause Pinnick est poursuivi en justice et est interdit de voyager.

Pour exhiber une preuve contre la supposée interdiction de voyage mais aussi la poursuite judiciaire a son encontre, Pinnick a révélé sur son compte Twitter que « Ironiquement, cela fait suite à mon voyage à Accra, au Ghana, hier, pour une réunion entre la Fédération de football du Nigéria et les partenaires de la CAF, AITEO ».

La NFF a clarifié que « Le rapport est complètement infondé et n’est que le produit de l’imagination de l’auteur. Le président de la NFF, qui est également le premier vice-président de la Confédération Africaine de Football, n’a reçu aucun message de ce type de la part des agences mentionnées par l’auteur et n’a jamais non plus été interdit de voyager ».

Eu égard au démenti apporté à la fausse information, la NFF  a exhorté ses sponsors et partenaires au Nigeria, en Afrique et dans le monde et les autres médias à ignorer la fausse publication qui constitue une nouvelle tentative des tiers pour ternir l’image des dirigeants de la fédération.

Mensah, Lomé

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment