09222018Headline:

Nigeria: Tensions entre Obasanjo et Buhari pour une affaire, la suite…

Obasanjo et Buhari

© koaci.com– Jeudi 24 Mai 2018 – L’ancien Président nigérian, Olusegun Obasanjo, a déclaré qu’il est prêt pour une enquête sur le projet d’électricité de 16 milliards de dollars dans le pays.

Obasanjo a fait connaitre sa disponibilité par le biais de son chargé de communication, Kehinde Akinyemi, suite aux remarques du Président Muhammadu Buhari  le mardi dernier sur le projet d’électricité de près de 16 milliards de dollars entre 1999 et 2007 sans résultat significatif.

La déclaration d’Obasanjo qui exhorte Buhari à se documenter avant d’accuser quiconque fait lire que «L’attention du chef Olusegun Obasanjo  été attirée sur le fait qu’un rapport attribué au Président Muhammadu Buhari, apparemment sans informations correctes et fondé sur l’ignorance, fait croire que 16 milliards de dollars avaient été gaspillés par un ancien Président ».

Et la déclaration de poursuivre que «Bien qu’il soit douteux qu’un Président ayant une bonne compréhension de la question puisse ainsi parler, il convient de souligner que les documents de l’Assemblée nationale ont disculpé le Président Obasanjo de tout acte répréhensible concernant le secteur électrique et ont prouvé que les allégations étaient fausses ».

Dans l’espoir de mettre cette affaire au clair, la déclaration précise que « Le chef Obasanjo conteste, et encourage en fait, quiconque de mettre en place une autre enquête en cas de doute et insatisfait du rapport de la Commission des crimes financiers (EFCC) ».

L’accusation indirecte formulée par Buhari sans citer le nom d’Obasanjo a été évoquée le mardi dernier à Abuja lorsque le Président s’adressait aux membres de l’Organisation de soutien à Buhari (ASF). Dans son accusation, Buhari a laissé entendre que « Et l’un des anciens chefs d’Etat se vantait que plus de 15 milliards de dollars américains (pas en Naira) ont été investis pour l’électricité. Où est l’électricité ? Où est l’électricité ?

Enfin au-delà de cette affaire, c’est l’enjeu des élections générales de 2019 qui est encore relancé. Il apparait donc que l’ancien Président Obasanjo semble avoir tracé une ligne de démarcation entre lui et Buhari, avec une forte campagne pour faire échec à l’idée d’un second mandat de Buhari.

 

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment