01212022Headline:

Nigéria: un ministre s’effondre à l’annonce de son licenciement par le président

Le ministre nigérian de l’énergie Saleh Mamman, a été conduit d’urgence à l’hôpital après avoir perdu connaissance à la suite de l’annonce à lui faite par le président Muhammadu Buhari sur le fait qu’il était limogé.

Nommé à la tête du ministère nigérian de l’énergie depuis 2019 Saleh Mamman a appris par le chef de l’État Buhari, qu’il ne faisait plus parti du gouvernement alors qu’un léger remaniement ministériel a été effectué. A l’annonce donc de son licenciement, Saleh Mamman s’est effondré sur le sol, apparemment sous le choc de cette annonce à laquelle visiblement il ne s’attendait pas.
« Il s’est effondré hier et a été immédiatement hospitalisé », a déclaré une source familiale à The Gazette sous anonymat. « Il ne s’attendait pas à être licencié si tôt », ajoute la source du média.

La même source a déclaré que Mamman recevait discrètement des soins dans un hôpital d’Abuja. Mamman, 63 ans, aurait vécu à Transcorp Hilton à Abuja pendant plus de trois semaines sur les factures de certains intérêts puissants du secteur de l’électricité, qui espéraient qu’il serait toujours au poste pour pouvoir attribuer des contrats lucratifs.

« Il vit en permanence chez Transcorp Hilton depuis début août », ont indiqué nos sources. « Ses factures étaient couvertes par des éléments du secteur de l’électricité qui attendaient avec impatience des contrats plus lucratifs avant que la mauvaise nouvelle de son licenciement ne frappe hier », a rapporté les sources de Peoples Gazette. Notons que Mamman a été débarqué avec le ministre de l’agriculture Sabo Nanono.

M.D.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles