07182024Headline:

« Nous, on ne fuit pas », Ibrahim Traoré répond à ses détracteurs

Au Burkina Faso, le Chef de l’État, Ibrahim Traoré, sort de son silence après quelques rumeurs sur sa prétendue disparition. Ainsi, il s’est réjoui d’avoir semé la confusion dans les rangs des activistes.
Prétendue disparition du président au Burkina Faso : Ibrahim Traoré sort du silence
Depuis quelques heures, plusieurs médias nationaux qu’internationaux et réseaux véhiculent des informations faisant l’état de la prétendue disparition du capitaine Ibrahim Traoré du pouvoir. Eu égard à ces différentes réactions, le président du pays des hommes intègres sort du silence avec sa sortie dans la capitale.

Il était en visite à la télévision nationale pour réconforter les agents après les dégâts causés par un incident dans la maison. « Ils ont dit que le pouvoir est vacant. Nous voulions les laisser continuer jusqu’à ce qu’ils se noient eux-mêmes. Je pense qu’ils se sont bien noyés maintenant et toute l’Afrique a compris que ce sont des apatrides, des ennemis de la Nation», a déclaré le président Ibrahim Traoré.

L’incident s’est passé pendant que nous étions en Conseil des ministres. Et si les gens avaient fui, est-ce qu’après le conseil, il y aurait eu un point de presse ? Mais comme ils ont l’habitude de mentir, comme ils respirent, ils essaient d’embobiner les gens. Ces individus-là, il ne faut pas les écouter. Ils veulent distraire les gens.

Ibrahim Traoré
Cette sortie du président témoigne de sa présence au pays des hommes intègres. Pour l’autorité, il n’est pas question de fuir. « Nous, on ne fuit pas. On ne recule pas, on n’abandonne pas. Ils ont raconté ce qu’ils veulent. Tout le monde a compris que ce sont les ennemis de la Nation », a évoqué le président.

À propos de du tir accidentel qui a causé des dégâts à la RTB, le Chef de l’État a souligné qu’il s’agissait d’une erreur de manipulation d’une arme pendant la relève de soldats. S’agissant de la grogne dans l’armée, l’autorité a rassuré les uns et les autres que : « le mouvement d’humeur« est « faux« . Ces déclarations du Président constituent un ensemble d’éléments constitutifs de sa présence dans le pays.

What Next?

Recent Articles