05072021Headline:

Offensive du FACT: les hommes de Mahadi proches de Massaguet, les hommes de Deby se replient dans Ndjamena

Les combats très violents et meurtriers ont eu lieu hier dans l’après midi. Toute la garde présidentielle a été déployée dans cette guerre. Idriss Deby est venu sur les lieux mais est reparti en hélico juste avant le début des combats.

Presque tous les grands chefs qui composent la garde présidentielle sont tombés hier après midi dans les combats aux environs de Mao. Idriss Deby est effondré. L’hôpital de la mère et de l’enfant a été totalement encerclé par les militaires à cause des blessés et morts qui y sont depuis les combats d’hier.

Le choc est très dur. Il n’y a plus de chef pour mener les derniers combats protégeant la capitale. Un signe important: c’est l’occupation des grandes artères de la capitale par les chars et autres canons. Les quartiers situés à l’entrée de la capitale ont été bloqués par les blindés et beaucoup de personnes n’arrivent pas à rentrer chez eux. Les élèves du lycée français ont été évacués chez eux. Tous les tchadiens retiennent leur souffle.

Tchad ZOM

Comments

comments

What Next?

Related Articles