12162018Headline:

Olusegun Obasanjo, ancien président nigérian: “je me suiciderai si…”

L’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, a révélé que cela ne le dérangerait pas de se suicider si les choses ne changent pas au Nigeria.

Selon naijagossips, ll l’a fait savoir lors d’un entretien avec les étudiants de l’Académie nationale Ijaw Kaiama, dans le cadre des activités prévues pour sa visite de travail de deux jours à Bayelsa.

Il a également déclaré qu’en dépit des défis économiques et politiques, il y a un grand espoir pour le Nigeria. Il a insisté sur le fait que les Nigérians ne devraient pas perdre espoir car cela signifierait une catastrophe pour le pays.

« Si le Nigeria n’a pas d’espoir, je trouverais une corde et je me suiciderais immédiatement parce que je n’aurais plus aucune raison de vivre. Je suis optimiste que le Nigeria changera. Le Nigeria a de l’espoir. Nous aurions dû faire beaucoup de choses différemment. Mais cela ne signifie pas que le Nigeria n’a pas d’espoir. Regardez, l’espoir est ce qui motive tout être humain. Une personne sans espoir est comme une personne sans vie. Comment puis-je donc dire que le Nigeria n’a aucun espoir? Le Nigeria a de l’espoir et vous faites partie de l’espoir du Nigeria », a-t-il déclaré.

« Malgré nos difficultés, nous avons de l’espoir. J’arrive de Rome et pendant mon séjour là-bas, j’ai demandé à l’ambassadeur les problèmes majeurs et il m’a dit qu’il y a 1 600 Nigérians dans les prisons italiennes, c’est un problème mais nous ne devrions pas en raison de cela dire qu’il n’y a aucun espoir pour le Nigeria. Non, je ne le dirai pas. Je dirais que nous avons un problème auquel nous devons nous attaquer et si nous n’abordons pas ce problème, nous repoussons le jour du mal. Ne perdez jamais espoir. Si vous perdez espoir, vous perdez tout ».

En outre, Obasanjo a révélé qu’il n’avait pas de regret en tant que chef d’État militaire et président.

« Y a-t-il quelque chose que j’aurais voulu faire avec les ressources que j’avais, avec les connaissances que j’avais quand j’étais au gouvernement, avec des installations que j’avais? Je dirais non. Maintenant, si j’avais plus de ressources, il y aurait des choses que j’aurais faites différemment. Mais avec ce que j’avais à ce moment-là et certaines des personnes qui travaillaient avec moi, j’ai fait tout ce que je pouvais pour la prospérité du Nigeria. Je n’ai pas dit que j’étais parfait, je ne dirais jamais cela, seul Dieu est parfait. Cependant, je n’ai aucun regret », a-t-il souligné.

M. Obasanjo est devenu pour la première fois chef d’Etat de 1976 à 1979 au sein du gouvernement militaire fédéral puis, revenu à la vie civile, il est élu président de la République pour deux mandats successifs, de 1997 à 2007.

AfrikMag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment