01182019Headline:

Ouagadougou: Trois personnes, deux policiers et une dame, ont été tuées samedi lors d’une mission d’interpellation.

 Lundi 14 janvier 2019 – Trois personnes, deux policiers et une dame, ont été tuées samedi à Nafona, Nafona, village frontalier avec la Côte d’Ivoire situé dans la commune de Soubakaniédougou, à environ 70 km de Banfora, chef-lieu de la province de la Comoé, lors d’une mission d’interpellation, a annoncé la police.

Suite à des instructions du procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Banfora, dans la matinée du samedi 12 janvier 2019, une équipe de police s’est rendue dans le village de Nafona/ Soubakaniédougou, province de la Comoé, région des cascades, pour une mission d’interpellation.

‘’Au cours de l’opération à laquelle la population s’est farouchement opposée, les éléments se sont vus agresser et l’on déplore malheureusement trois pertes en vies humaine dont deux officiers de police  et une autochtone du village, probablement victime d’in incident de tirs’’, a expliqué la police  dans un communiqué.

La mission qu’exécutait les éléments de police  avait été diligentée suite à un refus d’auteurs d’actes de vandalisme, d’exécuter une décision de justice, a précisé la police.

La police, selon des sources concordantes, s’y était rendue très tôt aux fins d’interpeller cinq habitants qui avaient jusque-là refusé de répondre à une convocation de justice à Banfora. 
En voulant appréhender l’un d’eux, son épouse aurait marqué une opposition farouche et dans la mêlée, un coup de feu mortel serait parti du côté des policiers, et aurait ôté la vie à cette dame. 

Furieuse, la population a voulu en découdre avec les policiers, et aurait réussi à se saisir du commandant Wolé Gilbert Sangaré et du commissaire du district de Soubakaniédougou, Télesphore Kyélem, ont expliqué des médias locaux.

Boa, Ouagadougou

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment