05122021Headline:

Ouganda/ Attaques militaires: des journalistes sérieusement tabassés, l’ONU intervient

Suite à la bastonnade de journalistes par les forces militaires ougandaises, le chef de l’armée, le général David Muhoozi, a réagi en présentant des excuses et en proposant que l’armée supporterait les frais médicaux des journalistes.

Mercredi, des journalistes qui assistaient à une pétition sur les violations des droits de l’homme, livrée par l’opposant et musicien, Bobi Wine, devant le bureau des droits de l’homme de l’ONU, ont été sauvagement attaqués par les éléments de la police militaire. Six journalistes ont été blessés après la bastonnade.

L’ONU a condamné l’attaque et demandé que des mesures soient prises contre les responsables. La semaine dernière, l’Union européenne a appelé le gouvernement ougandais à mettre fin aux attaques policières et militaires contre les journalistes, les défenseurs des droits humains et les politiciens de l’opposition.

Le chef de l’armée, le général Muhoozi, a tenu un point de presse au quartier général de l’armée, et a indiqué que des mesures seront prises contre les soldats impliqués dans cette bavure et que le public en serait informé. Aussi, le patron de l’armée a-t-il indiqué que la grande muette paierait les factures médicales des journalistes blessés.

beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles