09252018Headline:

Ouganda : L’ancien chef de la police et ex-fidèle de Museveni mis aux arrêt

Tombé en disgrâce et limogé en mars dernier, l’ancien chef de la police ougandaise, le général Kale Kayihura, a été arrêté pour être interrogé par l’armée, a-t-on appris vendredi 15 juin auprès de l’armée et de son épouse.

 

« Les militaires sont venus le chercher en hélicoptère mercredi dans sa ferme de Lyantonde (200 km à l’ouest de Kampala) et l’ont emmené dans une caserne à Kampala », a indiqué son épouse, assurant ignorer les raisons de son arrestation.

Le porte-parole de l’armée, le général Richard Karemire, a confirmé l’arrestation de Kale Kayihura, sans vouloir en donner les raisons. « Il est interrogé sur des affaires que je ne peux pas évoquer pour le moment », a-t-il affirmé, ajoutant que l’ancien chef de la police se trouvait à Kampala dans la caserne Makindye.

Ex-fidèle de Museveni
Fidèle de la première heure du président Museveni, Kale Kayihura avait combattu à ses côtés pendant la guerre qui l’avait porté au pouvoir en 1986. Nommé inspecteur général de la police en 2005, il était considéré comme un des fidèles du président, notamment dans la répression de l’opposition politique.

Treize ans plus tard, la disgrâce a été brutale pour celui qui avait un temps été considéré comme l’officier supérieur le plus puissant d’Ouganda. Très critiqué pour n’avoir jamais résolu une série d’affaires de meurtres, d’enlèvements, de vols à main armée et d’autres morts suspectes, Kale Kayihura, 62 ans, a de fait été limogé en mars par le président Yoweri Museveni en même temps que l’ex-ministre de la Sécurité, Henry Tumukunde.

 

 

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment