07232017Headline:

Panique totale au GABON après la démission du chef d’état-major des armées/ ce que craignent les populations …

ping ali bongo

GABON : Le chef d’état-major des armées démissionne, les populations craignent un coup d’état militaire

Le général de corps d’armées (4 étoiles), Auguste Roger Bibaye Itandas, un autre fidèle des fidèles de Bongo Ondimba Ali  aurait  démissionné de ses fonctions, il y a quelques heures. L’information est tenue sous cape parce que le Palais du Bord de Mer, cherche la façon de l’annoncer sans grandes conséquences, pour la survie du régime. Car on commence à craindre ouvertement la survenance d’un coup d’état militaire.

La cause de la démission du chef-d’état-major, a-t-on  appris serait liée à la présence de mercenaires étranger venus mater les manifestants au Gabon. La source rapporte qu’on dénombre déjà  plus de 25 morts. Si cette information est avérée, cela pourrait être la seule source de motivation de la démission du général.

Car le chef-d’état-major des armées du Gabon admet difficilement l’invasion des mercenaires qui seraient venus du Tchad et du Burundi. Ces derniers seraient à la solde de Pierre Nkurunziza et d’Idriss Déby Itno, le président en exercice de l’Union africaine (UA). Mais, au Gabon, on avance, aussi, la présence des mercenaires rwandais et somaliens, dont beaucoup savent à peine dire « Bonjour » en français.

Que de supputations qui ne sont pas faites pour arranger les choses au Gabon où l’on n’est pas loin de voir une crise profonde qui pourrait plonger le pays dans un chaos.

La crainte des populations s’accentue  parce que si  la démission du  général, Auguste Roger Bibaye Itandas est effective, il ne serait pas  improbable que la conséquence de cette démission engendre le début d’un puch militaire.

            Ange T. Blaise

webnews

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment