07252017Headline:

Parti au Maroc pour se soigner-Compaoré est accusé de haute trahison par le Burkina -risque la peine de mort

689400-94393556
Quelques heures après l’annonce de son évacuation sanitaire depuis la Côte-d’Ivoire vers le Maroc, l’ancien dictateur du Faso est accusé de haute trahison par la Justice de son pays. Le tout, une dizaine de jours après le passage du Premier Ministre Zida en Côte-d’Ivoire…

Compaoré accusé de haute trahison

Les députés intérimaires ont décidé de renvoyer devant la Haute cour de justice celui qui a dirigé le Burkina Faso pendant 27 ans.
Poursuivi pour haute trahison et attentat à la constitution, Blaise Compaoré risque la peine maximale soit la peine de mort.
L’ancien président a été chassé du pouvoir en Octobre 2014 après avoir tenté de modifier la constitution pour briguer un nouveau mandat.
Il s’est depuis réfugié en Côte d’Ivoire.
Tous les membres de son dernier gouvernement ont également été mis en accusation.
Ils répondront des faits de coups et blessures volontaires, complicité de coups et blessures, assassinat et complicité d’assassinat.
Des faits qui se seraient produit lors de la répression des manifestations des 30 et 31 octobre 2014.
Huit anciens ministres, dont Djibril Bassolé, candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre, sont en outre mis en accusation pour des faits de détournement de deniers publics et enrichissement illicite.

Autre Presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment