10222018Headline:

Paul Ismael Boro enlevé à Bamako par des hommes encagoulés

Paul Ismael Boro, ancien secrétaire général de section du Rassemblement pour le Mali (RPM, parti au pouvoir), devenu allié du chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, a été “enlevé” dimanche nuit “à son domicile par des inconnus”, a indiqué le service communication de l’opposant, à Afrique sur7.

Dimanche, vers 22h00 (GMT et locale), “Activiste TV”, un média numérique proche de l’opposition, a fait savoir qu’”une colonne de 10 véhicules transportant des inconnus encagoulés ont fait éruption chez Paul Boro, ont défoncé les portes, avant de lui passer les menottes, devant sa femme et ses enfants”.

“Activiste TV”, avance que les inconnus “étaient à la recherche d’armes qui seraient cachées” chez Paul Boro.

“Nous confirmons l’enlèvement de M. Boro”, a déclaré le service communication de Union pour la République et la démocratie (URD, opposition) à Afrique sur7, précisant qu’il “ignore encore les raisons” de cet acte.

Dans un discours jeudi, à Bamako, le chef de file de l’opposition, a “rejeté catégoriquement et sans équivoque” le verdict de l’élection présidentielle, entériné le 20 août par la Cour constitutionnelle du Mali, estimant en être “le légitime vainqueur” et assuré qu’il s’opposera “à ces résultats par tous les moyens juridiques et politiques”, afin “de restaurer la démocratie” dans son pays.

Le 20 août, IBK qui a expliqué que “l’unité est la grande urgence de ce moment” au Mali, a “tendu la main” à M. Cissé, assurant que “cela n’est pas (une attitude de vainqueur), mais une nécessité pour la stabilité” du pays.

“Je souhaite que l’on prenne la main que j’ai tendue”, a insisté jeudi IBK, lors d’un bref voyage en Mauritanie, appelant “Soumaila Cissé à gérer le réel et non des illusions”.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment