05232017Headline:

PHOTOS/Maroc : Mohammed VI, le roi des selfies a encore posté sur les réseaux sociaux

roi selfie

Rarement chef d’État aura été autant « partagé » sur les réseaux sociaux que Mohammed VI, qui n’hésite pas à poser aux côtés de compatriotes croisés par hasard aux quatre coins du monde. Florilège.

Le souverain debout devant son trône d’or et de velours rouge, prononçant, le 20 août – jour anniversaire de la révolution du roi et du peuple –, son traditionnel discours à la nation, comme le firent avant lui son père et son grand-père, a un autre visage. Celui d’un monarque cool, ancré dans la modernité numérique, accessible à tout quidam pourvu d’un smartphone – soit au minimum un Marocain sur trois –, pour peu qu’il se trouve au bon endroit, au bon moment.

Rarement chef d’État aura été autant « partagé » sur les réseaux sociaux que Mohammed VI, dont la propension à poser de bonne grâce devant les objectifs improvisés de ses compatriotes croisés par hasard aux quatre coins du royaume – et du monde – semble sans limites. Nul esthétisme à la Harcourt ou à la Maradji dans ces clichés impromptus. C’est mal cadré, mal éclairé, mais personnel, authentique, sociable, et avant tout heureux. Certes, ces Marocains qui font des selfies avec leur roi sont dans le culte hédoniste de l’instant.

crédit photo

En téléversant, dans la minute qui suit, leur image sur les réseaux sociaux, ils participent à leur propre notoriété, construisent leur propre célébrité auprès de leurs proches. Mais on aurait tort de ne voir dans la multiplication de ces égoportraits qu’un simple exercice de narcissisme décomplexé. M6 n’est pas une célébrité comme les autres, et figurer à ses côtés sur l’écran d’un photophone est beaucoup plus qu’une démonstration de sociabilité. Il y a de la fierté dans ces regards, ainsi que l’expression du lien unique – et si peu compréhensible pour qui n’est pas marocain – qui relie ce peuple à ce roi.

crédit photo

François Soudan

jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment