07202024Headline:

Pipeline : libérés par la Criet, les 5 Nigériens retournent à Niamey

Les Nigériens arrêtés pour intrusion frauduleuse sur la plateforme de chargement de pétrole à Sèmè (Bénin) sont enfin de retour au bercail. Ils sont retournés à Niamey après le jugement rendu par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme ( CRIET).
Après la délibération du procès à la CRIET, les 5 Nigériens ont enfin regagné Niamey. Ils ont été chaleureusement accueillis à l’aéroport international de Diorie Hamani par le Premier ministre de l’Economie et des Finances, Lamine Ali Zeine, le jeudi 20 juin 2024.

Conduits à la présidence, les 5 accusés d’intrusion frauduleuse au Bénin ont reçu les mots de bienvenue du Président du Conseil national de sauvegarde de la patrie (CNSP), Abdourahamane Tiani.

Il faut rappeler que la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme avait libéré deux parmi les cinq qui ont été arrêtés au début de la crise. Les trois autres ont été jugés le lundi 17 juin 2024. Selon le verdict de la Cour, les mises en cause ont écopé de 18 mois de prison avec sursis.

Durant cette période de crise entre Cotonou et Niamey, le Niger a décidé de fermer les vannes du Pipeline vers le Bénin.

What Next?

Recent Articles