01252022Headline:

Piraterie dans le golfe de Guinée: le Nigéria déploie 13 navires de guerre et deux hélicoptères

Le Nigéria a déployé la grosse artillerie de sa marine nationale pour lutter contre les pirates dans le Golfe de Guinée alors que la menace de piraterie commence à exacerber les pays de la région.

Selon les informations de l’agence nigériane de presse NAN, la marine du pays a déployé tout un arsenal dans le cadre de l’exercice Grand African NEMO 2021 à Onne, Rivers. L’annonce du grand déploiement a été faite par le chef d’état-major de la marine (CNS), Awwal Gambo.

« L’exercice Grand African NEMO 2021 est une initiative de la marine française en collaboration avec la marine nigériane et des partenaires alliés, pour améliorer la sécurité maritime dans le golfe de Guinée », a indiqué le patron de la marine nigériane. « L’exercice implique un déploiement à multiples facettes en mer et à terre de moyens navals issus des trois commandements d’opérations de la marine nigériane », a-t-il indiqué.

« L’exercice vise à assurer la liberté de navigation dans l’environnement maritime du pays et dans le golfe de Guinée en renforçant la coordination dans la lutte contre l’insécurité maritime », assure le CNS. Le Nigéria a déployé pour l’occasion, 13 navires de guerre, deux hélicoptères et 1 500 soldats. Outre la piraterie, il s’agit également de lutter contre le vol en mer, la pêche illégale non déclarée et non réglementée ainsi que le soutage illégal de pétrole et le trafic illicite de personnes, d’armes et de stupéfiants.

« A cet effet, l’exercice impliquera au total 13 navires, environ 1 500 personnes, deux hélicoptères et trois navires de guerre étrangers, dont la Marine nationale française et la Marine royale britannique. Les installations du domaine de sensibilisation maritime de la marine nigériane et les éléments du service spécial des bateaux (forces spéciales de la marine) participeront également à l’exercice. L’exercice couvrira également la lutte contre la piraterie, la protection des installations pétrolières ainsi que la conduite d’opérations de recherche et de sauvetage, entre autres », indique le CNS.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles