07172019Headline:

Plusieurs pays d’Afrique subsaharienne sont passés du statut d’importateur à celui de producteur d’armes

On sait déjà que l’Afrique importe bien plus d’armes qu’elle n’en produit et que la plupart proviennent de Russie, des États-Unis, de France, d’Israël et de Chine – Pékin a augmenté ses capacités ces dernières années et use de son influence sur le continent pour approvisionner ses partenaires commerciaux en proposant des plans de financement particulièrement attractifs.

On sait aussi que, en dépit de cette prédominance des fournisseurs étrangers, l’Afrique du Sud s’est depuis longtemps dotée d’une solide industrie de défense. En revanche, il est souvent ignoré que, confrontés à différentes menaces sécuritaires, plusieurs autres pays situés au sud du Sahara ont entrepris de fabriquer eux-mêmes leur matériel militaire et de passer du statut d’importateur à celui de producteur.
L’exemple du Nigeria.

Pour eux, le bénéfice est double. Cela leur permet de réduire leur dépendance à l’égard de fournisseurs étrangers, mais aussi de faire des économies de devises tout en développant localement leurs capacités industrielles. C’est le cas du Nigeria.

Lire sur jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment