05272022Headline:

Plusieurs soldats français victimes d’une attaque à l’EEI au Burkina Faso

Au moins quatre soldats français de la force antiterroriste Barkhane ont été blessés dans l’explosion d’un engin explosif improvisé dans le nord du Burkina Faso, a annoncé l’armée française.

Dans un communiqué, l’armée française a annoncé que « quatre militaires français ont été blessés, dont un grièvement, après qu’un engin explosif improvisé (EEI) a touché leur véhicule au Burkina Faso alors qu’il sortait de l’aéroport de Ouahigouya ». Selon le communiqué, les victimes ont été transportées d’urgence vers Gao au Mali pour y être soignées.

Des unités de l’armée française participent à l’opération Barkhane, qui dure depuis près de sept ans sous prétexte de lutter contre le terrorisme dans la région du Sahel, qui comprend le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Depuis le début de cette intervention il y a huit ans, plus de quarante soldats français ont été tués.

L’incident intervient alors que la présence militaire française au Mali est très controversée et plusieurs africains demandent le départ des troupes. Aussi, le Mali a demandé la révision des accords de défense avec la France dans un contexte où les deux pays sont en froid diplomatiquement.

Il faut noter également que les blessés français ont été transportés du Burkina à Gao au Mali alors même que les frontières entre les deux pays étaient fermées. La France a indiqué l’accord de défense donnait cette latitude à la force Barkhane.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles