10182017Headline:

Pourquoi Koffi Olomide etait indesirable aux funérailles de Papa Wemba /Les vraies raisons

koffi olomide et papa wemba

Papa Wemba / Koffi Olomide : Le sorcier ensorcelé et le voleur volé !

Papa Wemba a refusé et a démenti les images de réconciliation avec Koffi Olomide véhiculées par les différentes chaines de télévision congolaises et a rejeté les propos d’un article publié par un journal de la place sur cette supposée réconciliation. Le vieux Bokul a confirmé auprès de Mirador TV que le grand Mopao reste « un véritable ennemi.» a ajouté « je connais l’homme et son jeu. »

Cette réconciliation qualifiée par certains comme l’événement de l’année n’était qu’un stratagème, selon 7 sur 7.cd, qui avait germé dans l’esprit de Koffi Olomide en mal d’être « le venin qui mine la musique congolaise » et que l’Union sacrée constituée de Papa Wemba, JB Mpiana et Werrason souhaitent extraire du gotha musical.

Ainsi, pour ne plus être « le vilain petit canard », le grand Mopao, l’homme idée est devenu fait membre actif du Lion’s Club auquel appartient Papa Wemba. Soutenu, à Brazzaville, par Maitre Vincent Gomez, Directeur International du Lion’s et homme ayant une grande influence sur Papa Wemba, adoubé par le Président international du club, Joe Preston, privilège rare et parrainé par Fernand Aluku, l’adhésion du nouveau membre Koffi Olomide ne pouvait être contestée.

Le 28 avril dernier, jour de la cérémonie de la présentation du Lion Koffi à l’hôtel Memling, Papa wemba, qui assistait au vernissage des trois tomes de l’Encyclopédie de l’ancien gouverneur Masangu Mulongo, a été invité par texto par Maitre Vincent Gomez à se rendre à l’hôtel Memling sans tarder.

Le vieux Bokul s’était exécuté sans discuter et le fin stratège Koffi était satisfait ! Le tour était joué, la boucle était bouclée car devant le Maitre, Papa Wemba ne pouvait que réciter le traditionnel texte de réconciliation des Lions et souhaiter la bienvenue au nouveau Lion Koffi Olomide.

Vérité. Oui car il y a eu des accolades, des embrassades, des sourires.

Vérité mensongère. Papa Wemba avait juste voulu respecté la tradition des Lions.

En effet, il a beau être un Lion mais il reste avant tout un homme qui a reçu, d’une part, une bonne éducation et qui a su, d’autre part, pardonner, il fut un temps, à son « petit Antoine » tous ses écarts. Mais ce temps est visiblement révolu car, malheureusement pour le rusé Mopao Mokonzi, cette fois-ci, il n’y a pas eu de pardon car comme l’a déclaré Papa Wemba, il reste un « véritable ennemi  jusqu’a sa mort».

© OEILDAFRIQUE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment