10192017Headline:

Présidentielle au Bénin : Patrice Talon multiplie les ralliements /24 candidats, sur les 31

Patrice TalonÀ quelques jours du second tour de l’élection présidentielle au Bénin qui opposera Lionel Zinsou à Patrice Talon, 24 candidats, sur les 31 ayant participé au 1er tour, ont annoncé leur soutien à l’homme d’affaires.

Sébastien Ajavon, Abdoulaye Bio-Tchané, Pascal Irénée Koupaki… La liste des soutiens à l’homme d’affaires Patrice Talon en vue du second tour de la présidentielle est impressionnante. Lundi 20 mars lors d’une conférence de presse organisée dans un hôtel de Cotonou, les candidats membres de la coalition de la rupture (25 dont Patrice Talon) ont confirmé qu’ils tiendraient parole.

Plusieurs anciens proches de Boni Yayi derrière Talon

Outre Ajavon, ABT et Koupaki, le général Robert Gbian, l’homme d’affaires Issa Salifou  et plusieurs anciens proches du président Thomas Boni Yayi soutiendront Talon au second tour. Il y a Marcel de Souza, son beau-frère. Son cousin et  ancien ministre du Développement Kogui N’douro, l’ancien chef de la diplomatie, Nassirou Bako Arifari, l’ancien ministre des Transports, Napondé Aké, et l’ex-conseiller de Yayi, Chabi Sika.

Au vu des résultats du 1er tour, ces nombreux ralliements donnent à la candidature du roi du coton un poids supplémentaire. Selon les chiffres provisoires annoncés dimanche 13 mars par la Cour constitutionnelle, Lionel Zinsou est crédité de 27,11 % (858 080 voix), Patrice Talon de 23,52 % (746 528 voix) et Sébastien Ajavon de 22,07 % (698 684 voix). Abdoulaye Bio-Tchané et Pascal Koupaki suivent avec respectivement 8,29 % (262 389 voix) et 5,60 % (177 251 voix).

Issue incertaine

L’issue du second tour, qui aura lieu le 20 mars, demeure cependant incertaine. Le Premier ministre dispose toujours du soutien du chef de l’État, de la machine des Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE) et des deux principaux partis du pays, la Renaissance Bénin (RB) et le Parti du renouveau démocratique (PRD). Si cette alliance historique ratissant du Nord au Sud n’a pas eu les résultats escomptés au 1er tour, nul doute que les états majors auront à cœur de remobiliser leurs troupes et de gommer les couacs.

Enfin, rien ne dit que les mots d’ordre seront respectés, tant l’électorat semble volatil. Les électeurs du nordiste Bio-Tchané se résoudront-ils à voter pour le sudiste Talon ? Les électeurs d’Ajavon, dont les motivations sont très variés, ne risquent-ils pas de se disperser ?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment