05192021Headline:

Qui est Mahamat Mahdi, Chef du Groupe Terroriste FACT au Tchad ?

Révélé véritablement à l’opinion internationale début avril 2021, suite à l’entrée au nord du Tchad de ses hommes depuis leurs bases arrière libyennes, Mahamat Mahdi Ali, chef du FACT, n’était pas à son premier essai.
L’homme à la date de naissance inconnu (vers 1964 ou vers 1969) est d’abord réfugié politique en France. Il milite au sein du parti socialisme français. À la fin des années 90, il devient l’un des chefs du groupe rebelle Toubou, le Mouvement pour la démocratie et la justice au Tchad (MDJT). Suite à la réconciliation entre le gouvernement et le MDJT, ce diplômé d’économie et de droit est nommé inspecteur au ministère des Infrastructures. En mars 2009, il devient secrétaire général de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD), une rébellion basée au Soudan.
Ce rebelle dans l’âme crée en 2016 un autre groupe armé qu’il baptise Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT). Réfugié en Libye, il se rapproche du camp de Misrata, alors en guerre contre le maréchal Haftar.
Mahadi appartient à l’ethnie gorane, comme Hissène Habré, renversé en 1990. Il est marié et père de cinq enfants tous domiciliés en France.

Ce vendredi alors que le pays rend un dernier hommage au président IDISS DEBY ITNO, nous apprenons des source locales que Le Chef du Groupe Terroriste FACT Mahamat Mahdi fut gravement blessé par des raids des aviations Tchadiennes à la frontière libyenne. Le futur nous en dira plus .

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles