09202018Headline:

Ras Bath a annoncé que son mouvement ne participera pas aux élections législatives.

L’activiste malien, Mohamed Youssouf Bathily, dit Ras Bath, président du Collectif pour la défense de la République (CDR, société civile), a annoncé mardi à Bamako “la fin de l’accord politique conclu” entre son mouvement et l’opposition au Mali, estimant que l’alliance n’était valable que pour la période électorale.

“Je remercie Soumaila Cissé (chef de file de l’opposition malienne) pour la pertinence de son programme de société qui est de loin le meilleur de tous les candidats, son sens élevé de la responsabilité et son statut d’homme d’Etat dont le Mali a besoin”, a déclaré d’entrée Ras Bath, avant d’annoncer “le retour (du CDR) à son statut originel et à ses activités de société civile”.

L’activiste qui avait pris part, à toutes les contestations de rues “contre la fraude électorale” aux côtés de Soumaila Cissé, avait assuré à l’un des meetings que “la lutte pour la victoire de (l’opposant) serait de longue haleine”, et annoncé “une tournée africaine et européenne, à partir du 13 septembre, pour expliquer la situation politique du Mali”.

“La proclamation et l’investiture du président (réélu) Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) le 04 septembre par la Cour suprême du Mali, malgré de graves irrégularités” observées lors de l’élection présidentielle “met fin au processus électoral et a l’accord politique entre le CDR et Soumaila Cissé”, a affirmé l’activiste.

Poursuivant, Ras Bath a indiqué que son mouvement “est disposé à s’allier à toutes les forces vives”, tant que cela “mène (le Mali) à la bonne gouvernance et surtout à l’amélioration du processus électoral”.

Il a d’ailleurs conclu en annonçant que le CDR ne “participera pas aux élections législatives d’octobre 2018, tant qu’elles seront organisées par le ministre malien de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, sur la base de fichiers électoraux aux versions multiples et des scrutins surveillés par des groupes armés dans le Centre et le Nord” du pays.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment