01182020Headline:

RDC : 17 détenus meurent de faim dans la prison de Kinshasa

Au moins 17 prisonniers sont morts au cours de la dernière semaine dans la plus grande prison de la République démocratique du Congo, selon un organisme de bienfaisance.

D’après les travailleurs humanitaires, ces décès ont été causés par le manque de nourriture et de médicaments, ainsi que le manque d’hygiène.

La prison de Makala, dans la capitale, Kinshasa, n’a reçu aucune nourriture au cours des deux derniers mois, selon les responsables de l’État.

« C’est horrible ! Des gens meurent presque tous les jours », a déclaré à la BBC un responsable de la prison sous anonymat.

En raison de la pénurie alimentaire, les plus de 8 000 prisonniers qui y vivent comptent sur leurs familles pour leur apporter des repas.

L’établissement est également très surpeuplé, avec plus de cinq fois le nombre de détenus pour lesquels il a été construit.

Les conditions sont si mauvaises que des groupes non gouvernementaux estiment qu’au moins 100 prisonniers sont gravement malades et proches de la mort.

Le vice-ministre de la Justice a déclaré aux médias locaux que Makala vient de recevoir un financement pour l’aider à améliorer ses conditions de détention.

« C’est vrai, il y a eu un retard dans le paiement des fournisseurs et cela explique la rupture des approvisionnements », a déclaré à l’AFP Célestin Tunda Ya Kasende.

Les 17 décès dans la prison de Makala ont été signalés par la Fondation Bill Clinton pour la paix.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment