12072022Headline:

RDC: en meeting à Kisangani, l’UDPS au pouvoir met le cap sur la présidentielle de 2023

En RDC, les partis se mettent en ordre de bataille pour la présidentielle prévue en décembre 2023. L’UDPS du président Félix Tsisekedi qui briguera un deuxième mandat a commencé sa tournée de « dynamisation ». Deuxième étape après le grand espace Bandundu, la ville de Kisangani dans la province de la Thsopo où le secrétaire général du parti Augustin Kabuya tenait meeting ce samedi 15 octobre 2022.

Plusieurs milliers de personnes ont attendu une partie de l’après-midi Augustin Kabuya place de la poste, dans le centre-ville de Kisangani. L’occasion pour le secrétaire général de l’UDPS de faire passer son message : « Il faut permettre au président de continuer son travail en lui offrant un nouveau mandat ». Et il appelle aussi la population de Kisangani à élire les membres du parti au pouvoir à la députation dans une ville où il ne compte actuellement aucun élu.

Kisangani, un enjeu pour la présidentielle
Une étape délicate pour cette tournée de dynamisation de l’UDPS qui a commencé par le grand espace Bandundu. À Kisangani, une ville qui a voté Martin Fayulu en 2018, la popularité du président Tshisekedi n’est pas à son meilleur niveau. La ville connait beaucoup de délestages et l’électricité a même été coupée pendant près de trois mois.

 

« Mais Kisangani n’appartient aujourd’hui véritablement à aucune tendance », confie un observateur de la vie politique. La ville comme l’ensemble de la province de la Tshopo représente donc un enjeu pour la présidentielle. Les formations politiques le savent. Avant l’UDPS, Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Vital Kamerhe ont fait étape à Kisangani ces derniers mois.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles