01222017Headline:

RDC: Fally Ipupa bientôt condamné à 5 ans de prison pour escroquerie

fally et l'enfant

L’international congolais Fally Ipupa a été traduit en justice par un promoteur Angolais Domingos David Tati, pour non-exécution d’un contrat de production musicale au pays de Dos Santos, alors qu’une somme de 30.000 US $ lui avait été versée comme acompte.

Quatre infractions sont mises à charge de l’artiste ; abus de confiance, extorsion de signature, arrestation arbitraire et détention illégale.
De ce fait, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe le condamne à la restitution de la somme perçue, soit 30.000$, un paiement de dommages-intérêts évalués à 150.000$ et l’artiste encoure 5 ans de prison.
Dans cette affaire, les avocats de la partie Domingos David ont indiqué que les faits datent de 2011. Le 28 avril de cette année-là, leur client avait signé avec l’artiste musicien Fally Ipupa un contrat de production musicale prévoyant deux jours (20 et 21 mai) de prestations avec son groupe à Cabinda, en Angola. Le cachet de cette prestation s’élevait à 45.000$ au profit de l’artiste qui avait reçu 30.000$ en guise d’acompte, ont-ils expliqué. Pour donner le meilleur de lui-même dans ce spectacle, le Groupe ainsi que son leader devaient arriver à Cabinda au moins deux jours avant. Un contrat que l’artiste n’aurait pas honoré

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment