12092022Headline:

RDC: la Monusco condamne l’attaque de sa base à Minembwe, dans l’Est

La Monusco condamne l’attaque d’une de ses bases en RDC : celle de Minembwe, dans l’est du pays, dans la province du Sud-Kivu. Selon la mission onusienne de maintien de la paix, l’attaque a été menée vendredi soir (30/09) par des membres présumés du groupe armé Twirwaneho. Un Casque bleu a été tué.

Le 30 septembre à 22h30, la base opérationnelle de la Monusco à Minembwe « a été attaquée par de présumés membres du groupe armé Twirwaneho », explique Ndeye Khady Lo, la porte-parole par intérim de la Monusco. « Les hommes armés se sont approchés de la base après avoir contacté la Monusco pour une probable reddition et au cours de cette attaque, nous avons malheureusement perdu un de nos Casques bleus. »

La Monusco condamne cette attaque et rappelle que « les activités de désarmement menées par la mission sont mandatées par le Conseil de sécurité des Nations unies, conduite de manière impartiale sur une base volontaire. » La porte-parole par intérim de la Mission de l’ONU en RDC souligne aussi que « les attaques contre les Casques bleus peuvent constituer un crime de guerre » et appelle les autorités congolaises à « déployer tous les efforts possibles pour que les auteurs de cette attaque odieuse répondent de leurs actes ».

Ndeye Khady Lo assure que la Monusco demeure engagée à « soutenir le gouvernement et le peuple congolais dans leurs efforts pour instaurer la paix et la stabilité dans l’est du pays, comme le stipule notre mandat de protection des civils ».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles