01172022Headline:

RDC : L’armée ougandaise revendique une avancée majeure contre les rebelles

L’armée ougandaise revendique une avancée majeure contre les rebelles des forces démocratiques alliées, les ADF, en République démocratique du Congo. Kampala, en collaboration avec les forces armées

RDC, a saisi l’une des principales bases militaires des ADF vendredi dernier.

Il s’agit de Kambi Ya Yua à l’est de la RDC, un grand sanctuaire des ADF qui abritait plus de 600 rebelles et leurs familles. Ce bastion est tombé après des combats acharnés. « Nous avons effectué des frappes aériennes et des tirs d’artillerie pour libérer ce camp. L’opération a commencé le 30 novembre et s’est conclue le 24 décembre. Il y a eu de la résistance des rebelles, mais nous avons pu les maîtriser », explique le lieutenant-colonel Roland Kakurungu, porte-parole adjoint de l’armée ougandaise, sur RFI.

Selon la même source, c’était à partir de cette base que « les rebelles ADF planifiaient, coordonnaient et commettaient toutes leurs atrocités contre les civils en RDC ».

Deux mitrailleuses, 600 cartouches, beaucoup de matériel pour fabriquer des bombes et de la propagande qu’ils utilisaient pour endoctriner les gens retenus dans ce camp ont été saisis.

Après la reprise de la base, les forces conjointes de l’UPDF et des FARDC ont mené une opération de ratissage dans toutes ces zones pour s’assurer que les rebelles peuvent être maitrisés.

« Nous avons pu reprendre la plupart des bastions des ADF, notamment dans le Nord-Kivu et la province de l’Ituri. Nous avons pu également mobiliser les populations locales, car le plus gros problème c’est que les ADF se cachent parmi ces communautés. Nous avons donc renforcé la vigilance dans les villes afin de les empêcher de se rassembler et de se déplacer », conclut le porte-parole adjoint de l’armée.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles