10152018Headline:

RDC: Le président de l’UDPS-Tshibala à démissionné, en voilà les raisons

Tharcisse Loseke, le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)-Tshibala démissionne de ses fonctions, selon un courrier consulté par Jeune Afrique et adressé au Premier ministre, autorité morale de cette formation.

Rien ne va plus entre le Premier ministre Bruno Tshibala et son bras droit, Tharcisse Loseke. Les deux hommes, qui furent proches de l’opposant Étienne Tshisekedi, décédé en février 2017, revendiquaient ensemble sa succession légitime : ils avaient organisé un congrès du parti en l’absence du fils du patriarche, Félix Tshisekedi. Tharcisse Loseke avait été élu à sa tête. Ensemble aussi, ils s’étaient démarqués du reste de l’opposition en acceptant de discuter avec le camp du président Joseph Kabila, puis d’entrer dans un gouvernement d’union nationale. C’est ainsi que Bruno Tshibala avait été désigné Premier ministre, en avril 2017.

Mais Loseke estime que le compte n’y est pas. « La lutte pour le progrès social au profit du peuple congolais est et demeure l’ADN de l’idéal politique nous légué (sic) par feu le président Etienne Tshisekedi wa Mulumba », écrit-il dans sa lettre de démission, datée du 29 juin et adressée à Bruno Tshibala. « Je n’entends nullement m’en écarter tout au long de ma carrière politique ».

Joint par Jeune Afrique, Tharcisse Loseke déplore en particulier l’échec du regroupement politique voulu par Tshibala : l’Alliance des progressistes pour le Congo. « Nous devions être 22 partis, puis nous avons été 13, et maintenant nous ne sommes plus que quatre, explique-t-il. Je ne veux pas me joindre à cette déliquescence. » Il envisage donc de rejoindre un autre groupement politique en vue des élections.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment