03212019Headline:

RDC: Les partisans de Martin Fayulu contestent la victoire de Félix Tshisekedi, il y a eu 11 morts.

La victoire proclamée de Félix Tshisekedi à la présidentielle congolaise suscite d’ores et déjà des réactions antinomiques en RDC. Alors que les partisans du vainqueur sont dans la joie et la liesse populaire, le camp des vaincus proteste vigoureusement par des actes de violence. Résultats : au moins 11 morts signalés dans ces manifestations postélectorales.

La tension est montée d’un cran dans certaines provinces congolaises après le résultat de la présidentielle proclamant Félix Tshisekedi vainqueur. Son challenger direct, Martin Fayulu, candidat de la coalition de l’opposition Lamuka, avait en effet rejeté ces résultats qu’il qualifie d’ailleurs de braquage électoral. Le clergé congolais et le gouvernement français, par la voix de Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française, contestent également cette victoire.

C’est donc suite à cette vague de contestations que des heurts ont éclaté, ce jeudi, entre manifestants et forces de l’ordre dans la province du Kwilu, réputée être le bastion du candidat malheureux Fayulu. Le bilan fait état de six morts, dont deux policiers lynchés par la foule. L’on note également la destruction de biens publics, notamment le tribunal de paix qui a été incendié par des manifestants. Des prisonniers ont été libérés et des armes emportées.

A Kisangani, le décor était quasiment identique. Tirs de sommation, gaz lacrymogène contre jets de pierres et autres projectiles, telle était l’ambiance dans le chef-lieu de la province de la Tshopo. Là encore, l’on dénombre des blessés.

Le Kasaï n’a pas été épargné par cette vague de manifestations. Mais cette fois, ce sont les partisans du président élu qui, dans leur euphorie, ont eu des altercations avec les forces de l’ordre, visiblement débordées par les manifestants. Des morts et des blessés par balles ont également été constatés. Cette vague de violence fait redouter une crise postélectorale aux conséquences inalculables.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment